PROGRAMME «RENFORCER LE DEVELOPPEMENT DES CAPACITES COMMERCIALES DES PAYS D’AFRIQUE, DES CARAÏBES ET DU PACIFIQUE»

Accueil > Le Programme > Où nous intervenons

Où nous intervenons

Où nous intervenons


L'Organisation internationale de la Francophonie est chargée de l'exécution du Programme dans les pays et OIR suivants:

Région de l'Afrique de l'Ouest

Organisation d'accueil / Pays Nom du ministère / section Nom du conseiller Poste Communauté économique régionale / Organisation régionale intergouvernementale
CEDEAO CEDEAO Antoine AGBADOME Conseiller régional CEDEAO

UEMOA

UEMOA Jean Pierre OUEDRAOGO Conseiller régional UEMOA
BENIN Ministère du Commerce Akuetey JOHNSON Conseiller national UEMOA/CEDEAO
BURKINA FASO Ministère de l'Industrie, du Commerce et de l'Artisanat Hadiza DIAMBALLA SAKO Conseillère nationale UEMOA/CEDEAO
       CÔTE D'IVOIRE Ministère du Commerce Eugène MANGA MANGA Conseiller national UEMOA/CEDEAO
     GUINEE Ministère du Commerce Jean BATIA Conseiller national UEMOA/CEDEAO
        MALI Ministère du Commerce Dieudonné OUEFIO Conseiller national UEMOA/CEDEAO
MAURITANIE

Ministère du Commerce, de l'Industrie et du Tourisme

Noroseheno RAJAONA 

Conseillère nationale
NIGER Ministère du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé Basile AWASSI Conseiller national UEMOA/CEDEAO
SENEGAL

Ministère du Commerce

Marcelle G. ATTIOGBE da SILVEIRA

Conseillère nationale UEMOA/CEDEAO
       TOGO Ministère du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé Ernestine ATTANASSO  Conseillère nationale UEMOA/CEDEAO

Région de l'Afrique Centrale

CEEAC CEEAC Serigne Bassirou DIENE Conseiller national CEEAC
   CEMAC CEMAC André MONKAM Conseiller national CEMAC
CAMEROUN Ministère du commerce Fleurette M. MIANGOZARA Conseillère nationale CEMAC
        CONGO

Ministère du commerce et des Approvisionnements

Lylie BALAKA MAHELE Conseillère nationale CEMAC/CEEAC
    GABON

Ministère du Commerce, des PME, de l'Artisanat et du Développement des Services

Abdoul M. DIALLO Conseiller national CEMAC/CEEAC
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO